Windows 10: supprimer et retourner à l’ancien OS

Windows 10: supprimer et retourner à l’ancien OS

4307
0
Partage
windows 10 cover

Y a-t-il des personnes qui n’ont pas aimé le nouveau système d’exploitation de Microsoft ? est ce vrai ce que vous m’avez envoyé dans vos commentaires et emails sur le fait que Windows 10 n’a pas répondu à vos attentes et que vous désiriez revenir vers votre ancien système ?

Je ne sais pas pourquoi, mais la majorité l’ont aimé et ont été fasciné par la charmante Cortana et la fluidité des recherches sur Internet concernant les lieux, les menus dans les restaurants et surtout Microsoft EDGE qui ne ressemble point à son grand frère Internet Explorer.

Je vous ai demandé dans un précédent article sur Windows 10 de partager avec moi votre expérience avec ce système et c’était très enrichissant en termes d’informations reçues de votre part, et pour des raisons ou pour d’autres, j’avais des personnes qui me demandaient comment ils pouvaient faire pour remonter le temps et éviter que Windows 10 soit installé sur leurs machines.

Pour ces personnes, je vous dis que Microsoft a pensé à vous et vous a donné un mois (à partir du jour ou la mise à jour a été faite) pour supprimer Windows 10 et  revenir à votre ancien système. Comment faire ? suivez moi :

Windows 10 : Retour vers le futur !

Cliquez sur le Menu Démarrer ensuite sur Paramètres :

windows 10 01Cliquez sur Mise à jour et Sécurité :

windows 10 02Windows Update ensuite Options Avancées :

windows 10 03Maintenant allez y sur « Afficher votre historique des mises à jour » :

windows 10 04Ensuite, cliquez sur « Désinstaller la dernière version d’évaluation »

windows 10 05Enfin cliquez sur le bouton « Commencer » comme indiqué dans la capture d’écran

À lire aussi  SEND : Une messagerie aussi simple qu'un SMS

windows 10 06Et si jamais ça vous revient à l’esprit de tester Windows 10 sans l’installer, vous pouvez aussi continuer à tester Windows 10 depuis n’importe quel autre OS. Il te suffit de le faire avec un logiciel de virtualisation, comme VMware, et sur Mac, Parallels Desktop le permet aussi.